quinta-feira, 20 de abril de 2017

Hommage à Primo Levi

À l’occasion des trente ans de la disparition de l’écrivain (1919-1987)


Mercredi 26 avril 2017, 19h30-21h00

Conférence de Daniela Amsallem suivie de la représentation de Primo Levi et Ferdinando Camon. Conversations
Théâtre de l’Imprévu & Cie
Par Éric Cénat et Gérard Cherqui, mise en scène de Dominique Lurceld'après Ferdinando Camon - Conversation avec Primo Levi (Éditions Gallimard, 1991)


Daniela Amsallem a été maître de conférences d’Italien à l’Université Savoie Mont Blanc, jusqu’au 1er octobre 2016. Ses recherches portent en particulier sur la littérature de la Shoah. Elle a rencontré, en 1980 et 1986, Primo Levi sur lequel elle a publié trois ouvrages (Primo Levi, Ellipses, 2000; Étude sur Si c’est un homme de Primo Levi, Ellipses, 2001; Primo Levi au miroir de son œuvre. Le témoin, l’écrivain, le chimiste, Éditions du Cosmogone, 2001, qui obtenu en 2002 le Prix international Flaiano), ainsi que les Actes du Colloque international sur "Primo Levi" qui a eu lieu à l'Université Savoie Mont Blanc en 2015.

« Nous disons "faim", nous disons "fatigue", "peur" et "douleur", nous disons "hiver", et en disant cela nous disons autre chose, des choses que ne peuvent exprimer les mots libres, créés par et pour des hommes libres qui vivent dans leurs maisons et connaissent la joie et la peine. Si les Lager avaient duré plus longtemps, ils auraient donné lieu le jour à un langage d'une âpreté nouvelle ; celui qui nous manque pour expliquer ce que c'est que peiner tout le jour dans le vent, à une température au-dessous de zéro, avec, pour tous vêtements, une chemise, des caleçons, une veste et un pantalon de toile, et dans le corps de la faiblesse et la faim, et la conscience de la fin qui est proche. »

Primo Levi, Si c'est un homme (1987)




En partenariat avec l’Istituto Italiano di Cultura de Paris




[Source : www.mahj.org]

Nenhum comentário:

Postar um comentário